Poulet sauce arachide

Dans la catégorie « recette populaire » de chez moi : la sauce arachide.  Elle se mange sans faim et accompagne tout. J’en garde personnellement le doux souvenir des 1er de l’an que nous célébrions autour d’un bon repas fait de « agoun » servi avec cette sauce. Et je ne pense pas être la seule à A-DO-RER cette sauce. Tiens ! Si vous connaissez un béninois dans votre entourage, faites le test et demandez lui ce qu’il pense de ce plat.  En attendant, je vous livre ma recette personnelle ici, sans chichis et surtout sans cube ou autre additif !

20181209_163625 sauce 1

Mon panier pour 4 personnes 

650g de poulet.

5 cuillères à soupe de pâtes d’arachide. 

250 ml de coulis de tomates/ tomates écrasées (ou de sauce provençale pour les jours de grande paresse).

300 ml d’eau.

100g de wangash (fromage peulh – facultatif)

Sel, poivre, huile.

Oignons et ail écrasés ( ou semoule).

Piment (facultatif).

20181209_163259 sauce 2

Maintenant ça mijote ! 

Lavez le poulet et coupez le en morceaux.

Bien assaisonnez les morceaux avec le sel, le poivre, l’oignon et l’ail.

Dans une casserole, faites revenir les morceaux de poulet et le jus d’assaisonnement dans de l’huile pour les dorer.

Ajoutez le coulis de tomate et laissez mijoter à feu moyen en remuant jusqu’à ce que la tomate  soit réduite*.

Une fois la réduction obtenue, ajoutez la pâte d’arachide et remuez pour obtenir un mélange homogène.

Laissez cuire 5 minutes à feu moyen, ajoutez l’eau et le fromage.

Passez à feu doux et laissez mijoter encore pendant  10 minutes à un quart d’heure.

Rectifiez l’assaisonnement.

Servir chaud accompagné de riz, de piron ou d’igname pilée (agoun).

20181209_163518.jpg

Trucs et astuces

*La qualité de votre tomate et sa cuisson impactera le goût final de votre sauce. Plus vous la ferez cuire et plus elle perdra son goût acide ce qui permettra d’obtenir une sauce plus douce.

Attention à la cuisson du poulet. Si vos morceaux sont gros, faites mijoter l’ensemble un peu plus longtemps pour leur laisser le temps de cuire. Mais attention à ce que votre sauce ne s’épaissise pas de trop.

Pour une sauce moins épaisse, vous pouvez rajouter un peu plus d’eau.

Ata , ces beignets de haricots qui nous font de l’oeil

Hello Eaters,

Vous savez, je vous parle souvent de ces vendeuses de goûter qui chez moi, s’installent au bord des routes dans l’après-midi et font toutes sortes de petits beignets qu’elles vendent à 10FCFA pièce (ou plus) accompagnés de piment rouge écrasé. De vrais moments de pur bonheur !

Dans la catégorie de ces ptits beignets de goûter, j’appelle …. « ATA ». Pour la petite histoire, les ata sont des beignets de haricots (aïkoun/doyiwè – haricots avec oeil) qui sont en général consommés avec des ignames frites formant le mythique couple « ata pko tévi »dont les gourmandes bouches béninoises raffolent. Voici un must-know qu’ici je vous livre.

20150723_172536

Dans mon panier

-500g de haricots blancs avec oeil (doyiwè)

-Huile de friture

20150723_172349

Et maintenant ?

Ecossez les haricots en les frottant dans de l’eau froide. Vous obtenez la photo suivante :

20150723_154728

Rincez à plusieurs reprises jusqu’à obtenir une eau plus ou moins claire.

Ecrasez les haricots dépourvus de leur peau à la meule (ou au mixeur)

Rajoutez un peu d’eau pour aérer le mélange

Battre du plat de la main pour que le mélange prenne du volume

Salez

Enfin plongez dans un bain de friture de petites boules de pâte et laissez cuire.

Retirez lorsque les beignets sont bien dorés sur toutes leurs faces.

Easy isn’t it ?

20150723_172445

 

Gali foto – Taboulé de manioc

Hello Eaters,

Je vous retrouve avec une recette facile, rapide, inratable et typique du Bénin aujourd’hui. Je l’avais réalisé cet été en live sur le snapchat « Eatafrica » mais n’avais pas eu le temps de la partager avec vous depuis. Aujourd’hui c’est chose faite. Sans plus de fioritures, laissez-moi vous emmener une fois de plus chez moi !

20160810_200452

Dans mon panier pour 1 personne

100 g de gari

100 à 130 ml d’eau

1/2 oignon

3 cuillères à soupe d’huile

1/2 tomate

1/2 poivron jaune

2 oeufs

Sel , poivre, piment

1 noisette de beurre

20160810_200405

Et maintenant ?

Dans un récipient, versez l’eau sur le gari pour l’humidifier et remuez. Laissez reposer.

Coupez la tomate en petits dés, l’oignon et le poivron en lamelles

Puis préparez une omelette

-Dans un bol creux, battez les 2 oeufs puis salez et poivrez.

-Versez les oeufs battus dans une poêle dans laquelle vous aurez fait fondre la noisette de beurre.

-Une fois, l’omelette cuite sur une face, retournez la sur la deuxième face.

Enfin l’assemblage

-Faites chauffer l’huile dans la poêle puis la versez sur le gari humidifié. Mélangez. Salez. Poivrez.

-Faites revenir rapidement l’oignon et le poivron découpé dans la poêle puis ajoutez les au mélange précédent.

-Enfin découpez l’omelette en lamelles ou en dés et rajoutez au mélange. Ajoutez les tomates.

-Rectifiez l’assaisonnement et servez accompagner de piment rouge écrasé (facultatif)

20160810_200525

Fancy crispy : les chips de patate douce

A moins de vivre dans une grotte, vous n’avez pas  pu passé à coté de cette tendance qui démocratise les habituelles chips de pommes terres avec désormais des chips à base de différents légumes comme les chips d’aubergines , de vitelotte ou de carottes ….

Pour se la jouer original et twister votre apéritif d’un petite touche d’africanité, je vous propose ma recette des chips de patates douces.

20160710_211205.jpg

Dans mon panier

Une patate douce blanche ou orange

Une mandoline

Huile de friture

Sel

20160710_211127.jpg

Et maintenant ?

Pelez la patate

Découpez de fines tranches grâce à votre mandoline.

Pour la cuisson vous pouvez faire frire les rondelles ou les faire cuire sans matières grasses au four à Th°3 jusqu’à ce qu’elles deviennent croustillantes.

Enfin, salez, poivrez ou saupoudrez de mélanges d’herbes séchées.

C’est aussi simple que ça.

20160710_211151.jpg

 

Dja – Friture de tomates : le meilleur ami des plats béninois

« There’s definitely no way, you could go wrong with dja « 

Les français ont la baguette, les béninois ont le dja. Classique de chez classique. L’une des premières recettes que j’ai apprises dès lors que j’ai été autorisée à m’approcher du feu. Voici donc l’une des recettes de base de la cuisine béninoise : le dja qui accompagne de nombreux plats, de l’igname frite au télibo-escargot-crincrin en passant par la baguette de pain le matin au petit déjeuner, le dja est vraiment le meilleur ami des plats béninois et bientôt le vôtre également !

20150415_192441.jpg

Dans mon panier pour 4 personnes

500 ml de coulis de tomates / tomates écrasée.

300 ml d’huile

5 cuillères à soupe d’ail + oignons + gingembre +/- piment écrasé

Sel, poivre

Et maintenant ?

Faites chauffer dans une casserole l’huile.

Rajoutez les assaisonnements en purée et faites frire quelques secondes en remuant pour que le mélange ne brûle pas.

Rajoutez la tomate écrasée, salez, poivrez et laissez réduire sur feu moyen pendant bien 1/2 heure en remuant régulièrement.

…. ET C’EST TOUT !  ….

20150716_130618.jpg

Riz aux haricots : Ayimolu aka Atassi

Eat Africa pose ses valises un peu chez elle aujourd’hui. Je vous présente une recette que ‘lon retrouve notamment au Bénin sous le nom de « Atassi »  et au Togo voisin sous le nom de « Ayimolu » (se prononce aïmonlou). Il s’agit d’un riz cuit avec des haricots rouges au Bénin, haricots blancs parfois au Togo, le tout servi avec une friture de tomates appelé dja, du poisson frit et/ou des œufs durs. Un repas exquis que je décide de partager avec vous.

Hop hop, on est partis !

20150801_143416.jpg

Dans mon panier pour 6 personnes

500 g de riz

500 g de haricots rouges

Mélange d’ail + oignons + échalotes écrasés

1 cuillère à soupe de fond de veau.

20150801_145727.jpg

Et maintenant ?

Faites cuire les haricots rouges idéalement dans une cocotte minute, avec 1,5L d’eau, du gros sel et 3 à 4 cuillères à soupe d’assaisonnement.

Une fois les haricots quasi cuits, (soit au bout d’environ 50 minutes avec ma cocotte) rajoutez le riz, une cuillère à soupe de fond de veau et faites cuire ensemble en remuant de temps à autre.

A servir donc avec du dja (friture de tomate) et du poisson frit ou des œufs durs.

20150801_143231.jpg

Mes trucs et astuces

Voici une recette pour laquelle l’utilisation d’une cocotte minute est plus qu’utile. Elle permet de réduire le temps de cuisson et d’avoir des haricots moelleux comme on les aime.

20150801_142604.jpg

La Casamance, le Yassa ! Le Yassa, la Casamance.

Aujourd’hui, laissez moi vous emmener en Casamance avec une sublime recette : celle du poulet Yassa.  Je vous montre ?

20150507_120755

Dans mon panier pour 4 personnes

1 kg de poulet (perso je n’utilise que des cuisses pour me simplifier la tâche, sachant qu’on devrait utiliser toutes les parties).

5 gros oignons

Sel, poivre,

2 cuillères à soupe de fond de veau

4 cuillères à soupe de moutarde

10 cl de jus de citron

Huile

1 boite d’olives vertes (facultatif)

20150506_214515.jpg

Et maintenant ?

Commencez par  peler puis couper vos oignons en rondelles.

Puis faire mariner le poulet avec les 2 cuillères à soupe de fond de veau, 2 cuillères à soupe de moutarde et 10 cuillères à soupe de jus de citron. Rajoutez du sel, du poivre et un peu d’huile et le 1/3 des oignons.

Prendre les 2/3 d’oignons restants et les faire mariner dans un autre récipient avec le reste du jus de citron, 2 cuillères à soupe de moutarde et salez.

Mettre au frais les 2 marinades et laissez reposer minimum 2 heures.

A la braise ou au four, disposez vos morceaux de poulet uniquement et les faire cuire.

Pendant ce temps, dans une poêle contenant de l’huile  faites revenir l’ensemble des oignons à feu moyen. Si besoin rajoutez un peu d’eau.

Une fois les oignons translucides et la viande cuite, disposez les morceaux de poulets sur le lit d’oignons et rajoutez quelques olives vertes. Rectifiez l’assaisonnement selon votre goût.

Servir chaud avec du riz.

20150507_120701

Escale aux Antilles : Gratin de plantains

Hello Eaters,

Aujourd’hui me revoilà avec une recette qui me vient des Antilles. Le gratin de banane ou l’autre excellente manière de consommer des plantains !! Et oui plantain n’est pas qu’égale à aloco ou talé-talé (Quoi ? Vous ne savez pas ce qu’est un talé-talé ? Séance de rattrapage immédiate ici )

Pour en revenir au gratin de bananes, voici 3 points pour lesquelles je classe dans le top de ma liste de recette préférée :

1- recette rapide à faire

2-toutes les recettes à base de plantain sont par définition EX-CEL-LEN-TE

3-Si vous connaissez le prix d’un plantain, vous comprenez quand je dis recette économique

4-Un accompagnement parfait qui va avec à peu près tout ……

5-…

Ah zut, j’avais dit 3. Je m’arrête donc là ! Et on est partis ! Hop hop hop…

Snapchat-2312668978061510643.jpg

Dans mon panier

4 plantains mûres mais pas « over-riped »

400 ml de sauce béchamel

65g de gruyère râpé

Sel, poivre, ail semoule

20160707_182035.jpg

Et maintenant ?

Faites bouillir les plantains.

Pendant ce temps, réaliser la sauce béchamel en mélangeant 50 g de beurre fondu  dans une casserole avec 50g de farine blé. Travaillez l’ensemble à feu moyen pour éviter que cela ne brûle. Enfin rajoutez progressivement 60 cl de lait demi-écrémé et laissez épaissir.

Une fois les plantains cuits, écrasez les au presse-purée ou à la fourchette.

Salez, poivrez, rajoutez de l’ail semoule.

Recouvrez d’une couche de  fromage

Enfournez à Th 6 pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce le fromage fonde.

20160819_132036.jpg

Mes trucs et astuces

A cette recette classique, il m’ajoute de rajouter dans la purée de bananes, des oignons, des lardons , de relever l’ensemble d’une touche de gingembre etc… Laissez libre cours à votre créativité mais attention à garder une certaines harmonie dans les proportions de risque que votre gratin ne se tienne pas s’il est trop chargé.

20160707_182058.jpg

Exotisme express: le poulet coco-ananas

Hello Eaters !

Hier après le live sur snapchat où j’ai réalisé ma recette du poulet coco-ananas, je me suis amusée à monter une vidéo complète de la recette que je vous propose du coup aujourd’hui. Pour tout vous dire, ceci est ma toute première recette en vidéo et j’ai trouvé ça super amusant à faire … autant vous dire qu’il y en aura d’autres !

Hop hop hop… assez bavardé, enfilez vos tenues de chef c’est parti pour une recette express !

20160818_142426.jpg

Dans mon panier pour 2 personnes

Du poulet ou du blanc de poulet*

30cl de lait de coco

3 tranches d’ananas

1 cuillère à soupe de sauce soja sucré

1 cuillère à soupe de miel

1 poivron

1 oignon rouge

1 cuillère à café de curry en poudre

1 cuillère à café de gingembre moulu

De l’huile

Sel, poivre

Persil (facultatif)

20160818_142513.jpg

Et maintenant

La recette en vidéo ici

20160818_142443.jpg

Mes trucs et astuces

*Avec du blanc de poulet, la cuisson est plus rapide et les assaisonnements pénètrent mieux la viande. Tenez en compte si vous utilisez des morceaux de poulet plus gros comme c’est le cas dans la vidéo où je les assaisonne donc à l’avance avec un mélange d’ail et d’oignon écrasé et que je fais cuire plus longtemps.

20160818_142436.jpg

Pastels, couleur de l’enfance

Voici une recette qui m’arrache un sourire.

Car les pastels, c’est Cotonou et donc  tout simplement mon enfance. Cotonou et ses vendeuses ambulantes avec des caisses en bois qui commercialisaient ces petites gourmandises pour 25 FCFA la pièce. Et mon Dieu ! Comme c’était bon !

Aha ! Cela vous évoque-t-il quelque chose à vous aussi ? Ca vous dit de retrouver le goût de l’enfance dans votre cuisine ? Et même si cela ne vous évoque rien, venez avec moi je vous embarque dans ce savoureux voyage.

20160723_211817.jpg

Dans mon panier pour environ 8 à 10 pastels

1 pâte brisée déjà étalée du commerce (ou faite maison, recette ici)

150 g de viande de porc hachée ou 200 g de filet de poisson haché

Sel, poivre, ail

1 oignon

1 carotte

1 tomate

Persil

Piment en poudre (facultatif)

Huile d’olive

Et maintenant ?

Etape 1

Assaisonnez la viande ou le poisson avec les épices (sel, poivre, ail +/- piment)

Pelez et découpez en petits dés l’oignon , la carotte et la tomate.

Ciselez finement le persil.

Dans une poêle avec environ 1 à 2 cuillères à soupe d’huile, faites suer l’oignon.

Rajoutez les dés de carottes puis la viande (ou le poisson) assaisonné.

A cuisson presque complète, rajoutez enfin les tomates et le persil.

Retirez du feu.

Etape 2

Si vous avez fait votre propre pâte brisée, farinez votre plan de travail et étalez la sur environ 3 mm d’épaisseur.

Découpez des cercles d’environ 8 cm de diamètre à l’aide d’un emporte-pièce ou d’une tasse ou d’un verre.

Au centre de chaque cercle, déposez une cuillère de farce.

Pliez les cercles en 2 et scellez les bords en exerçant une pression avec vos doigts ou les dents d’une fourchette.

Faites frire dans un bain d’huile à 175°

Egouttez sur du papier absorbant.

Servir chaud.

20160723_212254.jpg

#BBQ : Marinade ras-el-hanout et yaourt

Amateurs de grillades, salutations ! Me voilà à mon 7ième barbec’ de la saison et capricieuse comme je suis, il me fallait bien entendu de nouvelles saveurs pour mes grillades. J’ai donc mis au point un petit mix à l’interface des cuisines indiennes et maghrebines qui m’a laissé pleinement satisfaite !

Alors je partage avec vous.

20160722_192308

Dans mon panier pour faire mariner 450g de viande

1 pot de yaout nature

1 cuillère à soupe de ras-el-hanout

2 cuillère à soupe d’arome Maggi

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Et maintenant ?

Réunissez l’ensemble des ingrédients et mélangez pour homogénéiser.

Rajoutez les morceaux de viande et laissez reposer au réfrigérateur pendant une demi heure.

Il ne vous

20160722_192315.jpg

Tuerie d’épices ou l’art du poulet menthe gingembre

Aujourd’hui je commence par une petite confession.

Quand j’étais petite, j’adorais croquer dans du gingembre puis croquer dans un morceau de sucre.

Là vous vous dites,  » Totalement rincée, cette meuf » !

Qu’à cela ne tienne le gingembre c’est top, c’est pas cher, ça soigne les vilaines angines, c’est aphrodisiaque (aha je vous sens déjà plus intéressés tout d’un coup :-), et surtout , associés aux viandes blanches c’est absolument DIVIN.

C’est pour cela que « la meuf totalement rincée » veut bien partager avec vous, sa petite recette qui fera à tous les coups un carton.  Allez GO !

PhotoGrid_1467933053331.jpg

Dans mon panier pour 3 personnes

800 g de pilons de poulets

1 bouquet de menthe (environ 10 feuilles sont suffisantes)

5 feuilles de basilic frais

1 échalote

Sel

2 pincées de poivre

2 pincées de piment de tchantchanga ( ou à défaut de Cayenne)

2 cuillères à soupe d’ail

4 cuillères à soupe de gingembre moulue

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

Et maintenant ?

Préchauffer votre four à Thermostat 6

Lavez vos pilons de poulet à l’eau claire.

Ciselez les herbes (basilic et menthe) finement.

Epluchez puis découpez votre échalote en rondelles.

Dans un récipient ou directement dans un plat allant au four, disposez vos pilons de poulet puis rajoutez l’ensemble des épices, les herbes et salez selon votre convenance.

Bien mélangez pour que l’assaisonnement se répartisse sur tous les morceaux de poulet.

Il ne vous reste plus qu’à recouvrir le plat de papier d’aluminium puis à enfourner pendant 40 minutes.

Mes trucs et astuces

-Lorsque vous faites des cuissons au four, le fait de recouvrir le plat de papier d’aluminium permet de conserver l’hydratation du produit de même que le jus de viande qui s’évapore alors moins.

 

#BBQ -Côtes de porc et Ebony tentation

Ce weekend j’ai été confrontée à un petit challenge.  Nous organisions avec l’une de mes plus grandes amies, un barbecue mais c’était sans compter qu’elle était sous corticoïdes et qui dit « corticoïdes » dit « régime sans sel ». Il n’en a pas fallu plus pour que je mette au point cette petite recette d’une marinade sans sel ajouté.

Je vois déjà vos moues sceptiques ! Allez, comme d’habitude on range ses « a priori de mécréants » et on enfile son tablier ! Sans sel ne veut pas dire « sans goût »! Laissez vous impressionner !

20160628_131449.jpg

Dans mon panier pour 2 personnes

200 g de viande de votre choix ( ici j’ai utilisé des côtes de porc)

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

2 cuillères à soupe d’ail semoule

1 cuillère à soupe de fond de veau  20160628_124835.jpg

2 cuillère à soupe du mélange d’épices Eboni Tentation de Moriba Saveur d’Afrique

1 cuillère à soupe de sauce soja sucré

1 cuillère à  soupe de poivre

Piment (facultatif)

Et maintenant ?

Dans un récipient, commencez par ajouter la sauce soja et l’huile.

Puis rajoutez le reste des épices.

Mélangez pour homogénéiser.

Puis rajoutez vos morceaux de viande dans la marinade.

Couvrir et laissez reposer au moins 10 minutes. Voire une nuit si vous en avez la possibilité.

20160626_203015.jpg

Voilà ma recette efficace qui a conquis mes amies lors de mon dernier barbecue. A vous maintenant, et si vous avez aimé ma recette n’hésitez pas à me laisser un commentaire !!!

 

Yam pot – Ignames bouillies, oeufs brouillés et réduction de tomates

S’il y’a une recette vraiment trop bonne et à la portée de tous, c’est celle-ci.  Une petite demie-heure et hop on passe à table. Allez enfilez vos tabliers, on se lance !

 

20160105_080809

 

Dans mon panier pour 1 personne

De l’igname (environ le 1/3 d’un petit pied, voir photo)

100 mL de coulis de tomates (tomate écrasée, c’est pareil)

3 oeufs

Huile, sel, poivre, ail semoule.

1 cuillerée à café de piment ou plus selon votre goût (écrasé ou en poudre)

Maintenant ça mijote

Découpez votre igname en cylindre comme sur la photo ci-contre puis pelez la.

20160105_065654

Dans de l’eau bouillante salée (en quantité suffisante pour submerger l’igname), faites cuire l’igname pendant environ une demi-heure.

« La cuisson se vérifie au couteau comme la cuisson des patates. L’igname non cuite est dure, celle-cuite est plus facile à transpercer. »

Pendant que l’igname cuit, battez 3 œufs dans un récipient, salez, poivrez et rajoutez de l’ail semoule.

Mettez de coté le mélange puis faites chauffer à feu vif,  3 cuillerées à soupe d’huile dans une poêle.

Quand l’huile est chaude, rajoutez  le coulis de tomate, un peu de sel et le piment.  Puis laissez réduire en remuant de temps en temps pour que le fond ne brûle pas.

Au bout de 5 minutes, vous obtenez une friture de tomate qui contrairement au coulis, n’est plus liquide.

A ce moment, rajoutez les œufs battus et assaisonnés dans la poêle et mélangez l’ensemble au fouet jusqu’à cuisson, à feu moyen.

L’igname étant cuite, découpez un bout d’environ 1 à 2 cm d’épaisseur puis creusez l’autre partie au couteau. Vous obtenez (comme sur la photo si dessous), un cylindre creux (le pot)et un disque (qui sera le couvercle de votre pot).

  20160105_080724

Remplissez le pot des œufs brouillés, ajoutez le couvercle et décorez avec des feuilles de persil.

Servez chaud.

 

 

 

 

Attiéké – Couscous de manioc

Aujourd’hui je vous parle de l’attiéké, une spécialité ivoirienne à base de manioc d’où l’appelation « couscous de manioc » ! L’attiéké est un plat idéal pour ces jours où on veut se faire plaisir sans passer trop de temps en cuisine. Il se prépare comme de la semoule et s’accompagne très bien d’un poisson braisé (dont je publierai ma recette dans les jours à venir) et d’une friture de tomates (recette à venir également).

 

20160105_222917

Dans mon panier pour 4 personnes

-400g d’attiéké

Maintenant ça mijote 

Si vous utilisez de l’attiéké déshydraté (comme on peut en trouver en boutique de produits africains), versez la semoule dans un récipient puis ajoutez 300 ml d’eau tiède.

Laissez l’eau être absorbée et remuez délicatement puis laissez reposer pendant environ 5 minutes.

Une fois, la semoule réhydratée, faites cuire à la vapeur pendant 5 minutes.

Servez chaud accompagné d’une sauce et d’un poisson de votre choix.

 

Atterrisage Afrique de l’Ouest – Jollof Rice !

Si vous me suivez aujourd’hui, je vous amènerai au  Sénégal, ou Ghana ou au Nigeria ou au Togo ou en Sierra Léone  ou tout simplement chez moi au Bénin ! A vous de choisir !

Je partage avec vous ma recette simplifiée du Jollof rice, initialement « riz wollof  » et qui nous vient du Sénégal bien qu’aujourd’hui largement consommé dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest où il est très populaire. Allez hop, enfilez vos tabliers, préparez vos papilles, vol direct pour les tropiques !

IMG_20150430_224449

Dans mon panier  pour 2 personnes

-300g de riz basmati ou long étuvé
-1 cube de bouillon de bœuf
-20 cl de coulis de tomate
-300g de sauté de porc

-Huile d’olive
-Sel, poivre, ail semoule, piment d’Espelette

 

Maintenant, ça mijote

Dans un récipient, rincez vos morceaux de sauté puis assaisonnez-les de sel, poivre et de piment d’Espelette (ou de tchantchanga) .

Faites chauffer dans un faitout 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive.

Rajoutez une fois l’huile chaude, les 20 cl de coulis de tomate . Assaisonnez le mélange avec du sel, du poivre et de l’ail. Bien remuez pour homogénéiser le mélange et aussi évitez que le fond de la casserole ne brûle.

A feu doux, rajoutez ensuite deux cuillerées à soupe d’huile d’olive, remuez puis laissez réduire la tomate pendant 10 à 15 minutes en remuant très souvent pour éviter que le fond de la casserole ne brûle.

A présent, rajoutez 75 cl d’eau sur la tomate réduite puis laissez mijotez pendant 5 minutes à feu vif. Vous obtenez une sauce tomate liquide.

Rectifiez ensuite l’assaisonnement de votre sauce en rajoutant le cube de bouillon de bœuf, et éventuellement du sel, du poivre ou de l’ail.

A feu moyen à présent, versez en pluie les 300g de riz dans la sauce tout en remuant pour que le riz n’adhère pas et ne brûle pas dans le fond de la casserole.

Couvrez et laissez mijoter jusqu’à cuisson du riz tout en remuant l’ensemble très souvent.

Pendant ce temps, faites revenir dans une poêle chaude avec un filet d’huile d’olive,  les morceaux de sauté de porc.

Servez l’ensemble chaud.

Mes trucs et astuces

-Rectifier l’assaisonnement de votre sauce est très important car après dilution de votre tomate réduite, votre sauce sera en sous-assaisonnement. Et attention car si votre sauce est fade, votre jollof rice le sera aussi. De même si votre assaisonnement est trop corsé, le jollof le sera aussi.

-Il est facile avec cette recette d’obtenir du carbone. A toutes les étapes, la tomate (et le riz) peuvent adhérer au fond de la casserole et brûler d’où l’absolu nécessité de remuez très très souvent.  Carbone ou jollof, à vous de choisir !

-Si vous êtes un(e) habitué(e) des recettes africaines et notamment des sauces, peut- être aurez vous remarqué que bon nombre de plats africains ont encore meilleur goût consommez le lendemain?  Je ne saurais expliquer ce mystère de manière formelle, je pense que le repos  permet à l’assaisonnement du plat de libérer toutes ses arômes. Le jollof rice peut donc être préparé la veille pour le lendemain, vous n’en serez que gagnant !

-Le temps de cuisson du riz dépend du riz que vous avez utilisé. En règle générale, vous pouvez arrêtez votre cuisson quand vos grains sont fermes c’est à dire ni durs ni trop mous. Si vous pouvez facilement vous rendre compte de la sous-cuisson, faites attention à la sur-cuisson qui rendra votre riz très pâteux. L’idée n’est surtout pas d’obtenir une bouillie de riz.

-Comme je le disais plus haut, ceci est une version très basique du jollof rice. Des variantes existent avec des carottes, des échalotes, du coco ou autre. Une fois le principe compris, n’hésitez pas à essayer ces variantes et pourquoi pas, à laisser libre cours à votre imagination aussi?

La Récolte – Salade de panier de tomate et dés de mangue !

Voici une salade que je partage avec vous pour l’association de saveurs qui reste somme toute classique mais surtout pour son coté esthétique.

20140426_203950

Dans mon panier pour 1 personne

-De la laitue / roquette ou autre
-Mangue: 1/2
-Tomates allongées: 2
-Oeuf : 1
-Mayonnaise
-Sel, poivre
-Bâton de surimi: 3

 

Maintenant ça mijote !

Faire cuire un œuf dur.
Une fois cuit coupez-le en deux, retirez le jaune et écrasez-le à la fourchette. Découpez finement le blanc d’œuf.
Mélangez le jaune écrasé avec le blanc finement taillé, les bâtons de surimi également finement coupés avec une cuillerée à café de mayonnaise.

20140426_203942Coupez les tomates en faisant deux entailles de chaque côté du pédoncule jusqu’au tiers de la tomate puis couper perpendiculairement de chaque côté de manière à enlever les deux quartiers à droite et à gauche et à faire l’anse du panier.

Videz la tomate de sa pulpe à la petite cuillère puis assaisonnez-là avec du sel, du poivre.

Garnissez les petits paniers avec le mélange.

Servir frais accompagné de feuille de laitue, de dés de mangue et d’une petite sauce salade.

Mariage fruité, touche d’iode – Salade d’orange aux crevettes !

Il y’a les journées avec et les journées sans.

Il y’a aussi les soirs avec et les soirs sans envie de cuisiner. Et pour ces soirs, j’ai plus d’une recette à partager avec vous. Commençons donc par cette salade d’oranges, ses crevettes marinées et ses croutons à l’ail.

IMG_20141006_184630

Mon panier pour 1 personne (et une petite salade)

-Laitue
-Orange: 1
-Citron: 1
-Oignon ou éc quantité de votre choix !
-Pain de mie
-Sauce nuoc-nâm
-Ail semoule ou une vraie gousse d’ail
-Huile d’olive
-Mayonnaise
-Moutarde
-Oeuf: 1

 

Maintenant ça mijote !

Faites cuire un œuf dur.

Pendant ce temps, décortiquez les crevettes puis rincez les à l’eau claire.

Dans un récipient, disposez les crevettes et arrosez les de  jus de citron et de la sauce nuoc-mâm (1 cuillère à soupe de citron et 2 cuillères de nuoc-mâm pour 5 crevettes). Laissez reposer au réfrigérateur.

Pelez à vif l’orange et taillez la en rondelles ou si vous voulez vous donner plus de mal, levez-en les quartiers.

Découpez l’oignon ou l’échalote en rondelles.

Préparez votre œuf mimosa.

Une fois l’œuf cuit, écaillez le et coupez le en deux. Récupérez dans un petit récipient les jaunes cuits et écrasez les à la fourchette. Vous obtenez des miettes de jaune d’œuf.

Rajoutez une cuillerée à café de moutarde et une cuillerée à soupe de mayonnaise et mélangez avec les jaunes écrasés au préalable.  Garnissez de cette préparation les coques de blanc d’œufs vides.

Faites griller au grille-pain une tranche de mie de pain jusqu’à ce qu’elle soit bien sèche mais pas brûlée.

Découpez la en petits dés réguliers, puis faites revenir dans une poêle chaude les petits dés de mie de pain avec de l’huile d’olive et l’ail semoule ou l’ail frais haché.

Enfin dressez votre salade avec l’ensemble des éléments c’est-à-dire la laitue, les rondelles d’oranges et d’oignons ou échalotes, les œufs à la mimosa et les croûtons à l’ail.

Mes trucs et astuces

-Voilà une salade qui se mange sans faim et qui ne nécessite pas vraiment de sauce puisque la combinaison de l’ensemble des éléments n’est pas sèche, surtout si vous choisissez des oranges bien juteuses et sucrées et que vous rajoutez sur vos feuilles de laitue, la marinade des crevettes.

Salade de Chips de canada et sardines !

J’avoue être une adepte du sucré salé et des choses un brin aigre-doux. Et c’est ce que je retrouve dans cette recette de chips de canada et de sardines. Et pour ceux qui se demandent, je parle de la variété de pomme fruit Canada à la peau marron, qui supporte super bien la cuisson et qui fait partie de mes variétés de pommes préférées par son coté sucrée et légèrement acidulée. Allez je vous présente ma combinaison sans plus tarder !

IMG_20150428_231222[1]

Mon panier pour 1 personne (et une grosse salade)

-1 concombre
-1 pomme Canada
-Tomates cerise
-Pousses d’épinard (ils en vendent aussi au supermarché des déjà lavés et emballés dans des sacs individuels)
-1 petite boîte de mais sous vide
-1 boites de sardines à l’huile
-10 g de beurre fondu
-Huile d’olive
-Sel, poivre

Maintenant ça mijote !

Le gros du travail se situe sur la préparation des chips de pommes.

Lavez votre pomme et découpez là en tranches très fines à l’aide d’une mandoline.

Sur du papier sulfurisé, disposez vos rondelles  et à l’aide d’un pinceau (ou d’une cuillère à café) enduisez les légèrement de beurre fondu.

Enfournez à Thermostat 3 pendant une heure et demie* puis éteignez votre four mais poursuivez la cuisson des chips en les laissant à l’intérieur du four jusqu’à ce que le four refroidisse.

Vous obtenez alors des chips de pommes croustillantes qu’il vous suffit de mélanger avec les pousses d’épinard, le concombre coupé en dés, les tomates cerises, le maïs sous vide et les sardines pour obtenir une bonne salade d’été.

Assaisonnez avec un filet d’huile d’olive, un tour de moulin de poivre et quelques pincées de sel à votre goût !

Mes trucs et astuces

-La finesse des tranches de pommes coupées déterminent la durée de la cuisson qui elle même, conditionne la qualité et le croustillant de vos chips au final. C’est pour cela que je vous conseille de les couper très finement d’où l’usage de la mandoline.

-Pour faire des économies d’énergie, je ne prépare ces chips que lorsque je fais d’autres recettes qui m’emmènent à utiliser mon four à des températures plus élevées (exemple: un gâteau à thermostat 6). Voici comment je procède:

*J’enfourne mes pommes pendant le temps de préchauffage du four au thermostat indiqué pour le gâteau par exemple donc à Thermostat 6. Une fois le four à thermostat 6, je retire mes pommes puis enfourne mon gâteau. Une fois ce dernier cuit, je ré-enfourne les pommes mais j’éteins le four pour poursuivre la cuisson avec la chaleur résiduelle du four jusqu’à ce qu’il soit froid. Cette astuce fonctionne pour moi, car je découpe très finement mes pommes et que je n’en fais cuire qu’en petites quantités.

-Les chips peuvent se conserver dans un bocal hermétique donc vous avez la possibilité de les faire des jours à l’avance.

Aloco – Alokô – Frites de bananes plantains

Je vous propose une recette qui selon moi, fait l’unanimité. Je ne connais pas à cette date, de personnes ayant mangé du aloco et ayant gratifié leur plat d’une grimace de dégoût.

Let say « You can never go wrong with aloco »

Allez, on se laisse tenter!!!!

PhotoGrid_1429136765522[1]

Mon panier

-Bananes plantains mûres (mais pas trop)
-Huile de friture
-Sel

Maintenant ça mijote !

-Coupez les bananes en rondelles ou en biais ou en lamelles (c’est cette dernière option que je vous présente sur la photo ci-contre).

-Préparez un bain d’huile à 175°

-Plongez les bananes dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées puis retournez les sur l’autre face.

-Retirez les du bain d’huile une fois les deux faces bien dorées, disposez sur du papier absorbant et saupoudrez de sel.

Mes trucs et astuces

Pour toutes vos fritures, le fait de saupoudrez de sel dès la fin de la cuisson permet de faire ressortir du gras.