Dja – Friture de tomates : le meilleur ami des plats béninois

« There’s definitely no way, you could go wrong with dja « 

Les français ont la baguette, les béninois ont le dja. Classique de chez classique. L’une des premières recettes que j’ai apprises dès lors que j’ai été autorisée à m’approcher du feu. Voici donc l’une des recettes de base de la cuisine béninoise : le dja qui accompagne de nombreux plats, de l’igname frite au télibo-escargot-crincrin en passant par la baguette de pain le matin au petit déjeuner, le dja est vraiment le meilleur ami des plats béninois et bientôt le vôtre également !

20150415_192441.jpg

Dans mon panier pour 4 personnes

500 ml de coulis de tomates / tomates écrasée.

300 ml d’huile

5 cuillères à soupe d’ail + oignons + gingembre +/- piment écrasé

Sel, poivre

Et maintenant ?

Faites chauffer dans une casserole l’huile.

Rajoutez les assaisonnements en purée et faites frire quelques secondes en remuant pour que le mélange ne brûle pas.

Rajoutez la tomate écrasée, salez, poivrez et laissez réduire sur feu moyen pendant bien 1/2 heure en remuant régulièrement.

…. ET C’EST TOUT !  ….

20150716_130618.jpg

Afrik’N’Fusion

2015, we’re still alive!!!!!!!!!

Avant de vous parler de ma dernière découverte, je tiens à vous souhaiter à tous une douce année 2015!!! Happy New Year dear gourmets!!!!!!!

Alors pour les Parisiens ce n’est peut être pas une nouveauté (quoique), mais pour la Tourangelle de passage que je suis, c’en était une. Après avoir vu l’article de Jeune Afrique qui en parlait, je ne pouvais décemment pas passer sur Paris sans tester par moi-même Afrik’N’Fusion, l’un pour ne pas dire le premier fastfood africain de Paris qui semble-t-il cartonne! Alors si sur papier glacé le concept est novateur et attractif, qu’en est-il dans la réalité?

Dans les faits, quand on arrive par le Métro Pyrénées sur la 11 direction Mairie des Lilas, l’enseigne se trouve à peine à cinq minutes de marche pour être large.  Si la façade extérieure n’est pas transcendante (mais personnellement ce n’est qu’un détail, combien de McDonald’s ou Quick ont des façades de ouf), la décoration intérieure présente plus d’intérêt avec une décoration contemporaine sans chichis et plus en couleur. L’endroit est propre et lumineux.

20150103_192745

Pour ce qui est de l’accueil au comptoir, rien à redire. Le caissier/serveur était très disponible et souriant.

La carte est diversifiée et Afrik’N’Fusion propose aussi bien des entrées,  que des salades, des plats, des desserts et des boissons, bien entendu du vieux continent. On n’est donc pas limité dans le choix.  Ma copine et moi nous sommes décidées pour des samoussas boeufs et des accras de morues en entrée,  pour un tchiep et un poulet braisé-aloko en plats et enfin du bissap et un jus de gingembre en boisson.

Chrono en main, nous attendons les commandes passées à 19h21 pour savoir si Afrik’N’Fusion tient sa promesse de fast-food. A 19h27, nos entrées nous sont apportées présentées dans de la vaisselle non jetable, disposition classique sans fioritures (cf photos); tout va bien.

20150103_193946

Les plats suivront à 19h39. Pour nous donc, pas d’attente interminable comme on peut en avoir dans certains restaurants africains plus classiques. Promesse fast-food tenue.

20150103_192735

Le plus important, le contenu de nos assiettes. Je mentirais en disant que nous avons mal mangé hier. Les portions sont respectables, satisfaisantes pour des estomacs de calibre standard et le goût est au rendez-vous; en effet, les plats sont bien assaisonnés sans pour autant être pimentés (oui respires-toi le traumatisé par ce pitit piment rouge qui t’a allumé dans une sauce!) . Les alokos  avaient le goût d’alokos, les accras avaient le goût d’accras quoique un peu lourd ces accras. Les samoussas étaient bons, justement relevés par la petite sauce servie en accompagnement.  Petite déception mais vraiment petite déception  sur le tchiep poisson servi avec une sauce tomate. Je vous avoue avoir été surprise. C’était certes bon, mais assez loin du classique tchiep, poisson avec farce, sumbara, légumes, feuilles de bissap que vous pourriez trouver à Dakar ou à St-Louis.

Enfin, comptez pour un tel festin 38€ soit 19,5€/personne. Ouille, diront certains. Effectivement, si on se place dans la catégorie « fast-food »,  donc comparativement à un Kebab ou au Quick/McDo, cette addition est chère.  Mais en réalité, Afrik’N’Fusion, pour moi, est plus à la lisière entre un véritable restaurant classique et un fastfood. Je n’ai pas de terme exact pour qualifier cela.  Mais du coup, comparativement à certains restaurants africains classiques plus gastronomiques, l’on s’en sort plutôt bien. Et rien ne vous oblige à prendre une entrée, un plat et une boisson.

Alors, OUI! A  Afrik’N’Fusion on retrouve l’Afrique même si pour moi, certaines recettes changent un peu des versions typiques africaines. Et OUI, j’y retournerai avec plaisir car j’y ai tout de même bien mangé, que la promesse de fastfood a été tenue, que le personnel est sympathique. Bien sûr, sans m’attendre à retrouver exactement   la même cuisine qu’à la maison.’

Et vous, y avez-vous déjà été? Quelles ont été vos impressions?

20150103_193943   20150103_200224

 

<Explosion de saveurs & samba des papilles !

Vous y habitez peut-être ou peut être aussi, ne connaissez vous d’elle que ce que vos livres d’histoire vous en ont dit ou peut-être encore  vous n’en connaissez rien.

Vous vous la représentez peut-être comme une terre sauvage et indomptable, comme une terre joyeuse où il fait bon vivre ou comme la terre que vous aimez « no matter what » ou tout simplement vous ne l’imaginez même pas.

Tic…tac…tic… Il est l’heure! Elle, c’est l’Afrique et c’est d’où moi je viens!

Et il est l’heure de ranger tous vos a priori, notamment culinaires. Non en Afrique, tous les plats ne sont pas archi épicés, et non en Afrique tous les plats ne sont pas archi longs à préparer non plus.

Enfilez vos tabliers et préparez vos ingrédients! Je vais vous faire découvrir mon Afrique, celle d’hier et celle d’aujourd’hui à travers des recettes traditionnelles et des recettes revisitées.

Envolez-vous avec moi pour  un tour du monde gastronomique avec une grosse escale sur le continent africain. Il ne vous restera ensuite plus qu’à laisser vos papilles s’extasier!

Bienvenue à tous sur EAT AFRICA le blog, vous les aventuriers du goût!!!!!!!